Psychologue du développement 

Blanc-Cruz Margarida

Enfants, Adolescents et Adultes

Bilan psychologique et de 

personnalité.

Difficultés scolaires, harcèlement scolaire, troubles du comportement, phobie, difficultés parentales, conjugales, relationnelles, professionnelles,  émotionnelles...

La clinique du Handicap : interventions auprès de jeunes ou d’adultes avec TDA/H, TSA, troubles du comportement, alimentaires, trouble Dys.

Accompagnements individuels (Enfants, adolescents, adultes et personnes âgées), couples, souien parentalité, familles, équipes éducatives ou professionnels, Supervisions,...

Spécialisée dans les comportements problèmes : phobie, TOC, émotionnel, troubles des conduites alimentaires, 

 

Qui suis-je?

Je suis psychologue du développement, diplômée de l’université Paris 8 (Master II). Je suis spécialisée dans l'accompagnement de l'enfant, l'adolescent et dans l'accompagnement parentales. Je propose également un soutien et un suivi  psychologique aux adultes et aux sujets âgés. Les entretiens que je propose peuvent se dérouler en individuel, en famille ou en couple. Je consulte également à domicile, par téléphone ou en Visio pour toute personne n’ayant pas les moyens de se déplacer ou rencontrant des difficultés.

 Approches 

 

 

Ma formation et mes expériences pratiques m'ont amené à m'adapter à la demande et à la problématique de chaque personne. L'approche intégrative consiste à appréhender les symptômes et les besoins spécifiques de chacun avec des méthodes et des outils qui paraissent les mieux adaptés. Ce courant privilégie l'association de différentes approches psychothérapeutiques (thérapie analytique, TCC, systémique, etc.) dans le but d’accompagner au mieux la personne.

La psychothérapie

La psychothérapie consiste à travailler sur soi, pour comprendre et dépasser ses angoisses et ses souffrances psychologiques. L'objectif est de se libérer de ses conflits internes et obstacles imaginaires qui vous empêchent de mener une vie épanouie. Il s'agit de se fait, de connaître l’origine de ses conflits et de ses souffrances afin de comprendre les relations avec son état actuel. Cette pratique est indiquée lors d'un vécu d'une souffrance ou d'un problème persistant qui vous rend le quotidien difficile. Le changement le plus visible de la personnalité est l’amélioration des symptômes les plus douloureux. Ils sont souvent reliés à la souffrance, et de façon inconsciente ou non à une histoire infantile, et  ces schémas de pensées et d'agir rendent le quotidien compliqué. Le fait de réactualiser dans le   

« l’ici et maintenant » le vécu douloureux permet de comprendre son fonctionnement et ses  conflits par la prise de conscience, ce qui ouvre la voie au changement. Aussi, je vous propose à partir de cette approche, de vivre davantage en accord avec votre personnalité et vos désirs.

 

La personne qui consulte et le psychologue décident de se voir régulièrement (au minimum 1 fois par semaine). Le patient parle de lui. Le psychologue veille au respect du cadre lors des rencontres, qui définit les conditions du bon déroulement des séances. La thérapie est accessible à toute personne.

 

Travailler le comportement

 

Certains troubles (dépendance : alcool, drogues,..., phobies, T.O.C,...) empêchent une vie épanouie. Le psychologue et la personne qui consulte cherchent à modifier la relation que ce dernier entretient avec lui plus que sa problématique lui-même. Le psychologue aide la personne à accepter ces symptômes à savoir les comportements, les pensées et/ou les émotions qui posent problème, au lieu de les fuir. Ainsi, les TCC sont des méthodes  utilisées sur les causes actuelles du comportement ou des cognitions problèmes. Elles ramènent les personnes dans le ici et maintenant sans pour autant négliger l'histoire de vie. Cette approche s'appuie sur un partenariat actif entre psychologue et patient dans l'analyse des processus cognitifs et mentaux au cœur des difficultés et celui qui consulte s’entraîne également en dehors des séances. Une grande partie du travail consiste à identifier et de prendre  conscient de l'aspect très subjectif de ce que ses situations vécues suscitent et de prendre de la distance. D'apprendre de nouvelles façons d'appréhender ses situations et de nouveaux comportements. Les TCC reposent sur de nombreuses autres techniques comme la méditation.

 

La communauté scientifique reconnaît non seulement l'efficacité des TCC dans la gestion de nombreux troubles mais elles sont recommandées autant aux enfants qu'aux adultes. Le nombre de séances est limité dans le temps, toutefois, le temps psychique est lent, et n’est pas le même que le rythme de la vie quotidienne.

 

 

 

 Les différentes prises en charge proposées au cabinet :

 

Soutient A LA PARENTALITE

Le soutien à la parentalité s'adresse à toutes personnes ou tous parents de l'étape du désir de concevoir un enfant à son éducation et toutes les difficultés qu'ils peuvent traverser : infertilité, parcours de P.M.A, adoption, Procréation Médicalement Assistée (PMA), I.V.G., grossesse pathologique, dépression pré ou post-natale, le deuil, l’adoption, aux parents qui appréhendent l’accouchement, la naissance, ou encore l’arrivé du bébé. Le soutien à la parentalité s'adresse également aux parents qui se posent des question sur le sommeil, le comportement, l'alimentation,  sur l'éducation, l'enfant en souffrance, ( troubles anxieux, troubles du comportement, opposition, agressivité, troubles fonctionnels,...), ou la gestion du handicap, etc.

     ADULTES 

En analyse ou en thérapies brève,  je m'appuie sur une relation active entre le psychologue et la personne consultante,  dans la connaissance de soi, son passée ou l'apprentissage de nouveaux comportements.

      Couple

Le couple traverse une période difficile. Des crises à répétition, jalousie,  blocages sexuels, manque de communication voire infidélité. La thérapie de couple permet de comprendre les conflits, de trouver une autre manière de fonctionner afin d'avoir une relation plus harmonieuse

   ENFANTS ET ADOLESCENTS

Les motifs de consultations sont variés : troubles des apprentissages, difficultés de gestion des émotions, confiance en soi, trouble du comportement ou comportements-problèmes: par exemple respect d'autrui, anxiété de performance, anxiété lié à des problèmes scolaires (relation avec les autres, harcèlement, isolement) ou à des problèmes familiaux. Dans ma pratique, j’évalue le potentiel intellectuel et la personnalité de l'enfant et de l'adolescent. Selon l'accompagnement , je propose un lieu où le jeune pourra exprimer librement ses inquiétudes, ses souffrances ou ses questionnements. Des ateliers (confiance en soi, émotion, etc). Un accompagne psychologique ciblant les difficultés du jeune  (problème émotionnel, cognitive, sociale, d'adaptation, phobie, troubles du comportement, etc.). Des ateliers psychoéducatif,  de remédiation cognitive ou des modules de réhabilitation et de développement des compétences sociales  (TSA, trouble du comportement, TDA, TDHA, etc). 

ENFANTS ET ADOLESCENTS

Bilan psychologique

Un bilan psychologique est très souvent effectué à la demande de l’école mais également des parents. Les tests d’efficience intellectuelle donne un éclairage sur le fonctionnement intellectuel de l’enfant et les test de la personnalité fournissent des éléments de compréhension du fonctionnement émotionnel et affectif de l'enfant ou de l'adolescent.

Thérapie

La psychothérapie permet à l’enfants ou à l’adolescents qui traverse une période compliquée, de mettre des mots sur sa souffrance. Pour les plus jeunes ou ceux ayant des difficultés à exprimer leurs souffrances par les mots,  je pourrai les accompagner à travers le jeu et le dessin.

La remédiation cognitive

La remédiation cognitive vise à optimiser les aptitudes cognitives. Ces techniques sont basées sur un entraînement cognitif et sur l’apprentissage de stratégies cognitives qui permettent la rééducation des capacités cognitives altérées. Cette aide permet au sujet dans le cadre de troubles des apprentissages, de  résoudre les problèmes auxquels il doit faire face par le biais d'exercice.

Ateliers

Certains enfants ont des difficultés à exprimer leurs émotions, d'autres doute de leurs capacités. Divers ateliers sont proposés : confiance en soi, émotion,..., pour aider l'enfant à s'exprimer et prendre confiance en lui.

 

 

Soutient à la parentalité

Le soutien à la parentalité s'adresse à toutes personnes ou tous parents de l'étape du désir de concevoir un enfant à son éducation et toutes les difficultés qu'ils peuvent traverser : infertilité, parcours de P.M.A, adoption, Procréation Médicalement Assistée (PMA), I.V.G., grossesse pathologique, dépression pré ou post-natale, le deuil, appréhensions propres à l’accouchement, à la naissance, ou encore à l’accueil d’un nourrisson, à l’adoption, à des questions concernant le sommeil, le comportement ou l'alimentation de l'enfant, la fratrie, la gestion du handicap, etc. C'est un accompagnement qui tient compte des difficultés que tout parent peut rencontrer à un moment ou à un autre avec son enfant et/ou au sein de la sphère familiale ou se posant des questions, ainsi qu’aux enfants et adolescents en difficultés scolaires, familiales, sociales…Enfin, les situations de rupture, de violence (conjugale, familiale, médicale, professionnelle…), d’addiction, d’annonce d’un diagnostic, de solitude, peuvent nécessiter un soutien psychologique, qu’il soit ponctuel ou à plus long terme.

 

La personne âgée

Un soutien psychologique est parfois nécessaire pour étayer les personnes au cours des différentes étapes de vie telle que des problématiques de deuil, de rupture avec un fonctionnement antérieur (passage à la retraite), questionnement face au vieillissement et au fonctionnement cognitif.

D’autre part, nous accompagnons des personnes présentant des troubles neurologiques ou des maladies neurodégénératives tels que la sclérose en plaque, sclérose latérale amyotrophique, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, etc.

Ces maladies entrainent des dysfonctionnements cognitifs, qu’il faut pouvoir identifier et comprendre, remédier et prévenir pour faciliter la vie quotidienne.

L’impact psychologique de ces affections nécessite parfois un accompagnement au moment de l’annonce diagnostic, afin de mettre du sens et comprendre cette maladie, vivre avec la maladie…

Le soutien psychologique s’adresse également à la famille, aux proches, aux aidants, qui vivent plus ou moins directement avec la maladie.

La demande d’aide vient souvent de l’entourage et de l’aidant en particulier solitude, isolement, perte d’appétit, idées noires, changement d’attitude, agressivité, sont autant de signes appréhender et l’anxiété. Les difficultés de communication liées aux troubles du patient doivent faire l’objet d’une prise en charge particulière. Un soutien psychologique auprès de la personne dépendante pourra par exemple permettre d’atténuer les troubles anxieux et du sommeil avec dans certains cas un éventuel recul de la prise de médicament.

 

Je m’intéresse à différentes disciplines: la psychanalyse, la théorie de l'attachement, TCC,... pour accompagner chaque personne  selon sa singularité et ces troubles. Vous trouverez quelques exemples de troubles rencontré lors de ma pratique et mes expériences et des propositions d'accompagnement. 

Mes spécificités

 
 

Troubles dépressifs

La dépression est une maladie psychique fréquente qui par ses troubles de l'humeur, perturbe fortement la vie quotidienne. De nombreux facteurs psychologiques, biologiques et environnementaux sont en cause dans sa survenue. La dépression se caractérise par des symptômes (tristesse, perte de plaisir). Elle entraîne une vision pessimiste du monde et de soi-même. Elle dure plus de deux semaines et retentit de manière importante sur la vie quotidienne (perte du sommeil, troubles de l'appétit et du désir sexuel, perte des performances intellectuelles, isolement...). La volonté seule ne permet pas de s'en sortir. C'est pourquoi elle doit être soignée pour ne pas se compliquer ou devenir chronique.

Une psychothérapie basée sur la compréhension des processus mentaux inconscients qui déterminent les pensées, les actions et les sentiments d'une personne peuvent être bénéfique. Grâce à un travail d'introspection vous retracerez la source de dépression jusqu'à ces origines.  Une fois que le matériel mental inconscient est mis en avant dans la discussion, nous travaillons dans le changement des pensées et croyances indésirables pour que vous ayez un meilleur contrôle sur vos émotions et vos comportements.

 

La phobie spécifique

Les phobies font parties de la famille des troubles anxieux. Il s’agit d’un ensemble de troubles psychiques, qui se manifestent par l’apparition systématique et immédiate d’une peur exagérée et incontrôlable. La phobie spécifique est une peur associée à un objet ou à une situation particulière, par exemple de l'avion, des animaux, des couteaux, des orages, etc. La personne ressent une peur excessive et déraisonnable face à une situation qui ne représente pas un danger réel. 

Cette anxiété s’accompagne souvent d’un ou de plusieurs des symptômes suivants :

  • palpitations cardiaques ou accélération du rythme cardiaque;

  • tremblements ou secousses musculaires parfois généralisées à tout le corps;

  • transpiration excessive;

  • douleurs musculaires;

  • maux de ventre;

  • diarrhée ou inconfort abdominal;

  • confusion.

Dans la majorité des cas, la phobie se traite efficacement par un travail de compréhension de ses mécanismes mais également d'une compréhension de sa survenue  dans son histoire et de sa fonction pour soi. La thérapie qu'elle soit en groupe ou en individuel, elles permettent d'aider à affronter ces peurs grâce à la libération de la parole et des mises en situation. A côté de cela, il est important de développer  un regard plus positif de soi et de ses capacités. Apprendre à aimer la vie comme elle se présente et dans l'instant présent. Quand les symptômes sont trop invalidant un antidépresseurs ( chez un psychiatre ) et la thérapie comportementale peut être davantage efficace.

 

La phobie sociale 

La phobie sociale appartient au groupe des troubles anxieux, elle est une peur excessif du contact des autres et une anxiété importante liées au regard des autres, aux rapports sociaux et au jugement. Cette phobie peut se manifester avant même que la personne soit face aux autres (pensées). Elle peut inciter à fuir les interactions sociales et les lieux dans lesquels on ne se sent pas à l’aise. Il s’agit d’une phobie invalidante car l’individu redoute la rencontre avec l'autre. Car pour se protéger, le sujet va éviter ces situations stressantes. Ce trouble constitue un véritable handicap, dont les méfaits peuvent apparaître dès l'école primaire.  La phobie sociale affecte différents aspects de la vie d'une personne, tels que les activités sociales, les relations, le travail ou le fonctionnement scolaire.

La personne reconnaît que la peur ou l'anxiété est excessive et déraisonnable, elle se caractérise par  :

  • la peur du rejet,

  • la peur de l'échec,

  • la peur d'être ridicule,

  • la peur d'être perçu comme anormal,

  • La peur irrationnelle des contacts physiques, etc.

Dans la majorité des cas, la phobie sociale se traite en cabinet  par un travail de compréhension du trouble mais également d'une compréhension de sa survenue  dans son histoire et de sa fonction pour soi. En parallèle d'un travail sur soi et sur ces croyances, les mises en situation, le développement de l'affirmation de soi, le changement de ses perceptions mentales et une pratique quotidienne d'une pleine attention à sa respiration, contribue à réguler les manifestations phobiques en contexte social. Quand les symptômes sont trop invalidant un antidépresseurs ( chez un psychiatre ) et la thérapie comportementale peuvent être davantage efficace.

 

Trouble du comportement

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC)

Les obsessions sont des idées, des pensées, des images ou des impulsions persistantes et /ou récurrentes (obsessions) qui peuvent être violentes, pénibles, dégoûtantes ou dérangeantes. Ces obsessions sont des phénomènes normaux vécus par chacun d'entre nous, mais qui, chez le sujet obsessionnel, font l'objet d'une interprétation particulière. De nombreuses personnes atteintes de TOC reconnaissent que leurs obsessions  sont le produit de leur esprit; d'autres pensent qu'elles sont plus ou moins  vraies.

Obsessions typiques :

  • Peur d'être contaminé par les personnes ou l'environnement

  • Pensées ou images sexuelles dérangeantes

  • Peur de proférer des obscénités ou des insultes

  • Souci extrême de l'ordre, de la symétrie ou de la précision

  • Pensées intrusives récurrentes de sons, d'images, de mots ou de chiffres

  • La peur d’être responsable de la mort d’autrui ou de catastrophes.

 

Ainsi, la détresse causée par ces pensées intrusives sont si intense que la plupart des personnes atteintes de TOC essaient d'atténuer la détresse des obsessions avec des compulsions. Ce rituel confirme que l'obsession représente un danger réel contre lequel il faut lutter. Les compulsions sont des comportements répétitifs ou des actes mentaux (vérifier, compter, nettoyer, mettre en ordre) qu'une personne se sent poussée à accomplir pour apaiser une obsession. Elles peuvent  s’imposer sur  des périodes prolongées, pouvant le mobiliser durant de nombreuses dans la journée dans les formes les plus graves. Il s’agit, au début, pour le sujet, de résister à ces compulsions qui vont, par la suite, le submerger.

La thérapie peut aider à remonter aux origines de la souffrance. Cependant, la psychothérapie et des traitements plus spécifiques de type TCC peut aider à changer les schémas. La méditation, le yoga et le massage peuvent également aider à soulager les symptômes liés au TOC. Dans les cas grave, la thérapie associée à un traitement médicamenteux, se révèle plus bénéfique.

 
 

Les troubles du comportement alimentaire (TCA)

Les personnes atteintes de TCA est définit comme une perturbation de la relation à l’alimentation qui expriment une certaine détresse psychologique. Ce dysfonctionnement du comportement alimentaire est, le plus souvent, provoqué par un profond mal-être avec des répercussions négatives sur la santé physique et mentale de l’individu. Les troubles de l’alimentation les plus connus sont l’anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie. Quel que soit le type de TCA, on peut retrouver une restriction calorique et/ou des crises de boulimie (ou crises d’hyperphagie) et/ou des conduites purgatives (souvent vomissements et/ou prise de laxatifs ou plus rarement prise de diurétiques). A long terme, ce trouble peut mettre la vie du sujet en danger. Voire, engager son pronostic vital.

Dans la majorité des cas, l'accompagnement est pluridisciplinaire. Cette équipe est généralement composée d’un médecin traitant, d’un psychiatre, psychologue ou pédopsychiatre et d’un diététicien. En effet, les TCA sont associés à des complications somatiques: cardiovasculaire, gastro-intestinal, musculosquelettique, dermatologique, endocrinien,... . Plus le trouble de l'alimentation est chronique et grave, plus la probabilité de complications somatiques est graves. Aussi, chacun de ces professionnels a un rôle spécifiques en fonction du trouble à traiter. L'aspect psychothérapeutique cible les comorbidités psychologiques et visera à prendre conscience du déni et la banalisation du trouble et de la souffrance, rendant difficile l’accès aux soins. La thérapie visera également  à identifier et de comprendre ses comportements vis-à-vis de ses habitudes alimentaires, mais également l'estime de soi, les fausses croyances et sa relation aux autres susceptibles d'entretenir le trouble.

Les troubles du comportement 

Les troubles du comportement désigne des difficultés d’adaptation qui deviennent inquiétantes lorsqu’elles se produisent fréquemment et qu’elles créent des désagréments dans la sphère familiale, à l’école et avec les autres, dépassant les simples difficultés temporaires qu’une personne peut rencontrer à un certain moment de sa vie. Les  troubles du comportement se caractérisent par des comportements provocants, antisociaux ou agressifs. 

Dans la majorité des cas, Les comportements dits perturbateurs, fréquents chez les enfants et adolescents, peuvent révéler une souffrance plutôt qu’être l’expression d’une pathologie psychiatrique. Il est important de comprendre leur signification, en tenant compte de l’histoire de l’enfant, de son développement psycho-affectif et cognitif, de la qualité et la stabilité des relations avec son entourage familial, et du contexte relationnel. Dans d'autre cas, comme dans le trouble des conduites, un soutien éducatif et pédagogique ainsi qu’une approche psychologique peuvent permettre à l’enfant et a l'adolescent de retrouver petit à petit un équilibre. Chez l'enfant  et l'adolescent, les besoins d’assistance et de soins nécessitent souvent des interventions plurielles issus de différentes disciplines et de professionnels  diversifiés.

 

Tarifs et modalités

Modalités de règlement

Le règlement est perçu à la fin de chaque séance, espèces et chèques sont acceptés.

Merci de me prévenir au moins 48 heures à l'avance en cas d'indisponibilité. Toute séance non annulée dans ces délais sera due.

Durée des séances :  

  • 30 mn pour les enfants 

  • 45 mn pour un adolescent (présence des parents au premier rendez-vous puis ponctuellement en fonction des situations)

  • 45 mn pour un adulte

  • 45 mn pour un couple

Tarif des séances au cabinet, téléphone et en visio-conférence:  

  • La consultation individuelle pour enfant / adolescent / adulte  50 € 

  • Consultation conjugale 65 €

  • Tarif des bilans :

  •  Bilan psychométrique (test de QI - WISC 5) 300 €

  •  Bilan psychologique (test de QI + tests de personnalité) 400 €.

Tarif au domicile à définir selon la distance (10 € supplémentaire en plus du tarif de base par rayon de 10 km).

Les consultations psychologiques ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale.

Toutefois, certaines mutuelles proposent des forfaits permettant de prendre en charge la totalité ou

une partie du coût de la consultation. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle.

 
Immeubles haussmannien
 ADRESSE

Grenoble

E-mail : blanccruzmargarida@gmail.com
Tél :  06 75 43 76 94

Adresse : 46 Rue des Eaux Claires, 38100 Grenoble

CONTACT
Magarida Blanc-Cruz