Blanc-Cruz Margarida


Psychologue du développement 

Enfants, Adolescents et Adultes

Cabinet  Visioconférence Téléphone

Enfant/Ado

Adulte

Couple

Famille 

 

Difficultés scolaires, harcèlement scolaire, troubles du comportement, phobie, difficultés parentales, conjugales, relationnelles, professionnelles,  émotionnelles...

La clinique du Handicap : interventions auprès de jeunes ou d’adultes avec TDA/H, TSA, troubles du comportement, alimentaires, trouble Dys.

Accompagnements individuels (Enfants, adolescents, adultes), couples, familles, sujets âgés, équipes éducatives ou professionnelles, Supervisions, Formations ...

Spécialisée dans les comportements problèmes : phobie, TOC, troubles émotionnels, troubles des conduites, troubles  alimentaires...

 

    Qui suis-je?

 

 

 

 

 

 

 Apprendre à se connaître permet de connaître ses forces et ses faiblesses et de mieux faire face aux  difficultés de la vie .

Je suis psychologue du développement, diplômée de l’université Paris 8 (Master II). Je propose un soutien aux enfants, adolescents et à la parentalité, je propose également un accompagnement psychologique aux adultes, aux couples et aux sujets âgés. La psychologie du développement s’inscrit dans une approche intégrative, elle est la spécialité qui va plus particulièrement s’intéresser aux divers changements (désir d'enfant, naissance, mariage, séparation, mort, troubles cognitifs,…) qui vont s’opérer tout au long de la vie, et les répercussions que ces derniers vont avoir sur l’individu. Elle questionne les raisons qui sous-tendent l’apparition ou la disparition par exemple d’une compétence (cognitive) ou encore, comment elle se répercute dans les apprentissages. C'est une science qui nécessite des connaissances psychologiques et scientifiques approfondies, car elle étudie les fonctions cognitives, affectivo-émotionnelles, comportementales et sociales des individus tout en restant une science très clinique en s'intéressant à la vie psychique profonde des individus. Les entretiens que je propose peuvent se dérouler individuellement, en famille ou en couple. Je consulte dans mon cabinet mais également par téléphone ou en Visio pour toute personne n’ayant pas les moyens de se déplacer ou qui rencontre des difficultés. 

 Approches 

Ma formation et mes expériences pratiques m'ont amenée à m'adapter à la demande et à la problématique de chaque personne. La démarche intégrative consiste à approcher les symptômes et les besoins spécifiques de chacun avec les outils les mieux adaptés. Ce courant privilégie l'association de différentes approches psychothérapeutiques (thérapie analytique, TCC, systémique, etc).

La psychothérapie de soutien 

La psychothérapie de soutien est proposée pour traverser un deuil, une agression, un burnout, un divorce, une détresse psychologique, un évènement, ou une histoire difficile, etc., elle est bénéfique pour le traitement des troubles causés par des événements stressants ou traumatiques. La psychothérapie s'adresse également aux personnes souffrant de troubles anxieux, de dépression, de désordres alimentaires, phobies, crises de panique, etc. Elle permet également d'aider les personnes à traverser des difficultés passagères (conflits au travail, avec son compagnon,...) ou à mieux comprendre leur personnalité et leur fonctionnement. La psychothérapie peut répondre à des thèmes aussi variés que : pourquoi je ne parviens pas à nouer une relation amoureuse durable, ou pourquoi j'ai un sentiment de vide ou d'insécurité,... .

 

La psychothérapie de soutien est une thérapie par la parole qui permet de comprendre les causes profondes de ses conflits, de ses souffrances, de ses peurs et de ses angoisses. En réalisant un travail sur soi, elle permet de comprendre ce qui se joue dans la situation et en soi. Le but est de se libérer des conflits intérieurs et des barrières imaginaires qui vous empêchent de vivre une vie épanouie. Cela nécessite de comprendre et d'écouter ce qui se passe en vous (pensées, émotions,...) et de faire des liens avec son passé. Le changement se produit dans la compréhension du rôle joué par votre histoire, votre expérience, votre fonctionnement sur vos difficultés présentes. En effet, l'éducation ou les souffrances infantiles ont un impact sur vos schémas  de pensées qui influencent inévitablement votre façon de fonctionner. De ce fait, la psychothérapie permet de progresser dans l'exploration de sa psyché et la connaissance de soi et de mieux comprendre ce que vous vivez dans le "ici et maintenant".

 

La psychothérapie implique de développer une relation thérapeutique, de communiquer, de créer un dialogue avec le psychologue, et de travailler ensemble pour comprendre et surmonter ses souffrances. Lorsque la parole a des difficultés à se libérer, le psychologue, peut s’appuyer sur des méthodes de relaxation, de dessin, de jeu (avec les enfants), etc. Une thérapie peut être plus ou moins courte, elle peut être brève, destinée à passer un cap difficile, ou durer plusieurs années pour un travail plus approfondi et personnel. Aussi, avec la psychothérapie, je vous propose de vivre plus en accord avec votre personnalité et de mieux accepter votre singularité.

 

La personne qui consulte décide de se voir régulièrement (au minimum 1 fois par semaine) le psychologue afin de  parler en toute liberté de ses souffrances. Le psychologue veille à ce que ce cadre soit respecté durant le travail, ce qui définit les conditions de bon déroulement des séances.

 

Les TCC : travailler le comportement, les pensées et les émotions

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) sont utilisées dans de nombreux troubles psychologiques (attaques de panique, phobies simples ou sociales, anorexie et/ou boulimie, phobies, troubles obsessionnels compulsifs, hyperactivité, le stress, l'insomnie, etc.) qui empêchent une vie épanouie. Les TCC permettent non seulement de comprendre et de guérir de ses schémas de pensée inadaptés et problématiques qui ont une influence négative sur le comportement et les émotions mais d'éviter les récidives grâce à un travail actif. Les thérapies comportementales et cognitives sont des approches qui s’appuient sur une démarche scientifique et expérimentale et sur des  méthodes d’apprentissage qui permettent de prendre conscience du fonctionnement de son esprit, de désapprendre ce qui a été appris (en raison de son histoire, de son éducation, de sa personnalité,...) en intégrer d'autres mieux adaptés aux situations et à soi. Cette approche vous aide à examiner de façon minutieuse les éléments déclencheurs à la base du comportement, ou des émotions, la façon dont vous interprétez et évaluez ces situations, et à les remettre en question, puis à les modifier. En effet, les pensées et les croyances invalidantes, vous conduisent de façon insidieuse à des habitudes qui sont à l'origine de votre détresse et de votre profond mal-être : rituels, vérifications, stress, évitements, les pensées automatiques, inhibitions, réactions agressives, mauvaise estime de soi, etc.

 

Une grande partie du travail consiste à identifier les situations qui génèrent de la souffrance, de prendre  conscience de ces aspects très subjectifs et de prendre de la distance. Par exemple en considérant vos pensées comme des idées de ce qui se passe et non comme des faits ; en prenant du recul par rapport à vos pensées afin de voir la situation sous un angle différent. C'est-à-dire que le psychologue et la personne qui consulte cherchent à modifier la relation que ce dernier entretient avec son problème. Le psychologue aide le sujet à accepter ces symptômes à savoir le comportement, les pensées et émotions, au lieu de les fuir et à travailler sur une meilleure façon de fonctionner. Les TCC sont dites “actives” car les entraînements s'effectuent également en dehors des séances. Il a été démontré que les TCC sont efficaces pour tous les groupes d’âge, de la petite enfance aux sujets âgés. Le nombre de séances est limité dans le temps, toutefois, le temps psychique est lent, et n'a pas la même rythmicité que la vie de tous les jours. 

 

 

 Les motifs donnant lieu à un accompagnement psychologique :

80_n_edited_edited.jpg

Enfants & adolescents

Les motifs de consultation sont variés. 

troubles du comportement

. respect d'autrui, crise

. colère

. anxiété de performance.

Problèmes scolaires :

. relation avec les autres,

. repli sur soi, harcèlement

. isolement.

Difficultés d'adaptation :

. confiance en soi

. Trouble psychologique 

. phobie

.TOC,  (etc.).

Troubles neurodéveloppementaux

. troubles du spectre de l'autisme,

. TDHA,

. TDA,

. TOP,

Les troubles spécifiques des apprentissages

.lecture

. expression écrite 

. déficit du calcul (etc.)

Relation conflictuelle avec la famille, la fratrie ou avec les autres, …

 

Suivi psychologique

Je propose un suivi psychologique (par le dessin, le jeu et/ou par les mots), des ateliers ciblés (confiance en soi, émotion, etc.), de remédiation cognitive et de  rééducation cognitive ciblant les processus d'apprentissage afin de restaurer ou de compenser les fonctions cognitives affaiblies.

 

Périnatalité & Parentalité

Le soutien à la parentalité s'adresse à toute personne ou tout parent, de l'étape du désir de concevoir un enfant à son éducation et toutes les difficultés qu'ils peuvent traverser : infertilité, parcours de P.M.A, adoption, Procréation,  Médicalement Assistée (PMA), I.V.G., grossesse pathologique, dépression pré ou post-natale, le deuil, l’adoption, aux parents qui appréhendent l’accouchement, la naissance, ou encore l’arrivée du bébé. Le soutien à la parentalité s'adresse également aux parents qui se posent des questions sur le sommeil, le comportement, l'alimentation,  sur l'éducation, l'enfant en souffrance, ( troubles anxieux, troubles du comportement, opposition, agressivité, troubles fonctionnels,...), ou la gestion du handicap, etc.

Quand les phases de crises deviennent chroniques : crise à répétition, manque de communication, conflits, jalousie, etc. Et que les malentendus, dénigrements, attaques  et incompréhensions mettent à l’épreuve la relation, à la longue, le couple est mis en danger. Les deux personnes  ne veulent pas se séparer, mais ils ne parviennent plus à communiquer et à trouver une entente qui leur permet de fonctionner ensemble.

LE COUPLE

 ADULTES 

Les demandes de consultation ciblent les personnes ayant des troubles psychiques tels que l'anxiété, la dépression, les dépendances, les troubles obsessionnels compulsifs, les phobies, les troubles alimentaires, bipolarité, etc. ou des problèmes plus complexes, tels que la schizophrénie, les troubles de la personnalité (borderline, dépendante,...). Mais également pour tout problème qui génère une souffrance psychique ou morale ou tout simplement pour faire le point sur sa vie.

Personnes âgées 

11_edited.jpg

L’avancée en âge engendre d’importantes modifications : la retraite, la perte de certaines facultés physiques, et/ou cognitives, la maladie, les deuils qui s’accumulent, la baisse de certaines performances,  le sentiment de solitude, la maladie neurodégénérative, etc. Le vieillissement s’accompagne souvent de souffrance psychique par différents troubles : perte d'appétit, insomnies, repli sur soi, etc.

L’accompagnement psychologique permet d'aider les personnes âgées à faire le point sur leur vie et faire face aux problèmes entraînés par ces changements. Les personnes âgées ayant parfois des difficultés à se déplacer, il est aujourd’hui possible de consulter un psychologue en ligne, par téléphone ou via Internet. 

ENFANTS ET ADOLESCENTS

Bilan psychologique

Un bilan psychologique est très souvent effectué à la demande de l’école mais également des parents. Les tests d’efficience intellectuelle donnent un éclairage sur le fonctionnement cognitif de l’enfant et les tests de personnalité fournissent des éléments de compréhension du fonctionnement émotionnel et affectif de l'enfant ou de l'adolescent.

Suivi psychologique individuel

La psychothérapie permet à l’enfant ou à l’adolescent qui traverse une période douloureuse, de mettre des mots sur leur souffrance. Pour les plus jeunes ou ceux ayant des difficultés à s'exprimer par les mots,  je pourrai les accompagner à travers le jeu et le dessin.

La remédiation cognitive

La remédiation cognitive vise à optimiser les aptitudes cognitives. Ces techniques sont basées sur un entraînement et sur l’apprentissage de stratégies cognitives qui permettent la rééducation des capacités cognitives altérées. Cette aide permet aux personnes, dans le cadre des troubles des apprentissages, de  résoudre les problèmes auxquels ils doivent faire face par le biais d'exercices.

Ateliers

Certains enfants ont des difficultés à exprimer leurs émotions, d'autres doutent de leur capacité, etc. Divers ateliers sont proposés : confiance en soi, émotion, …, pour aider l'enfant à s'exprimer et prendre confiance en lui.

 

 
 

Périnatalité & Soutien à la parentalité

 

 

La périnatalité est liée à ce qui se passe avant et après la naissance, et se définit comme l'ensemble des processus liés à la naissance, du projet d'enfant aux premiers mois de la vie, et toutes les problématiques rencontrées autour de ces thèmes. Les consultations concernant l'accompagnement psychologique sont liés à la grossesse problématique, fausse couche, deuil périnatal, postpartum, mort subite du nourrisson, I.V.G., …. 

 

La parentalité est un processus qui se met en place avant même que l'enfant ne soit conçu. C'est un processus qui prend forme dans l'imaginaire des parents avant même l'arrivée du bébé et qui se construit tout au long de son développement. C'est en quelque sorte un procédé qui permet à des adultes de devenir parents en s'adaptant aux différentes étapes de leur enfant. Cela représente des exigences de soins physiques et émotionnels différents et un accompagnement éducatif qui s'adaptent à la maturité de l'enfant. Ces aménagements peuvent susciter des doutes, des craintes ou de la souffrance, etc. et peuvent perturber ou stopper ce merveilleux processus. Un accompagnement psychologique est parfois nécessaire pour faire face aux souffrances, avant, durant la grossesse, à l'arrivée du bébé et durant tout le développement de l'enfant. 

Guidance parentale

La guidance parentale permet  de donner des pistes éducatives et des conseils à explorer afin d’améliorer la relation avec l'enfant. Elle  se définit comme un soutien apporté aux parents dans le but de renforcer leurs compétences parentales, de travail autour du lien parental, de comprendre et de gérer les émotions de l'enfant telles que la colère, les peurs, l’anxiété, etc., d'expliquer le comportement de l’enfant en fonction de son âge de développement et de savoir comment y répondre, en prenant en considération la maladie ou le handicap, etc. La parentalité, c’est le développement d’un lien vital entre parents/enfant, qui sera le modèle de toutes les relations futures dans lesquelles l’enfant s’engagera au cours de sa vie.

 

Le couple

 

 

Si vous rencontrez des difficultés relationnelles dans votre couple, et que vous souhaitez vous engager dans une thérapie de couple c'est pour rétablir une relation saine et éviter le divorce ou la séparation. Pour accompagner le couple, le psychologue utilise généralement une approche intégrative, empruntant des techniques et méthodes appartenant à différents courants théoriques tels que la thérapie et des exercices permettant de rétablir une relation plus saine et harmonieuse. Selon Gottman, psychologue américain très connu pour ses travaux sur le couple, les partenaires en mode rupture se critiquent plus qu'ils ne s'apprécient, et deux critiques sur trois portent sur des différences entre eux. Or la plupart des critiques échangées sont contre productives, car l'autre se sent incompris ou invalidé dans sa personnalité. Gottman a également souligné que ces couples ont tendance à entretenir conflit et hostilité, alors que les couples (plus ou moins) harmonieux évitent les émotions violentes.

 

L'adulte

La psychothérapie 

La psychothérapie est une modalité de traitement dans laquelle le psychologue rencontre individuellement des personnes en recherche d'aide psychologique et travaillent ensemble pour changer la situation de détresse. L’objectif de la psychothérapie est de ne plus subir son histoire, d’être acteur de sa vie et de retrouver sa place au sein de son couple, de sa famille, de ses amis et au travail. La psychothérapie permet à la personne qui consulte d'identifier le problème central qui crée de la souffrance, de comprendre les causes profondes de ses troubles derrière ses souffrances, de prendre conscience de son fonctionnement mental et de ses mécanismes internes. La psychothérapie est un chemin de connaissance de soi et de transformation qui favorise une vie davantage en accord avec sa personnalité et ses désirs. Elle permet d'acquérir une plus grande confiance en soi et une plus grande force intérieure et de liberté qui permet de repenser sa vie. La psychothérapie est un chemin qui peut être entrepris par des personnes qui souffrent d'un malaise particulier, mais aussi par celles qui ont le désir d'apprendre à se connaître et à prendre davantage conscience de certains aspects d'elles-mêmes. La psychothérapie est généralement plus longue que les thérapies brèves, puisque le travail thérapeutique conduit à une compréhension plus profonde et globale de sa personnalité.

 

 

 

 

La thérapie brève s'intéresse à la résolution de problèmes qui a lieu dans le "ici et maintenant". Cette approche permet de proposer des stratégies efficaces ciblant le comportement, les pensées ou les émotions. Elle se concentre sur les éléments qui maintiennent les symptômes afin d'intervenir activement sur eux et briser le cercle infernal à la base de la souffrance. En effet, dans la plupart des troubles psychologiques, tel que la phobie, TOC, etc. la personne est invalidée par une vision rigide de la réalité, elle essaie de résoudre son problème de la même manière à chaque fois ( par exemple les rituels). C'est-à-dire que la  personne emploie en boucle les mêmes stratégies pour résoudre son problème. Le psychologue peut aider à apprendre de nouvelles stratégies d'adaptation, développer une plus grande confiance en soi,  améliorer les habitudes, etc. Sa relation constante avec la recherche permet une évolution rapide vers le changement. Généralement, les changements réalisés à un niveau provoquent également des changements à tous les autres niveaux. Par exemple, la personne qui modifie ses émotions agressives par des émotions plus positives, verra également des effets bénéfiques sur ses pensées et sur son comportement au sein de ses relations interpersonnelles. Autrement dit, en améliorant ses émotions, la personne a amélioré son comportement et sa façon de penser.

 

 

 

La personne âgée

Un soutien/suivi psychologique peut s’avérer nécessaire en cas de difficultés émotionnelles, cognitives ou comportementales. Le soutien psychologique permet d'étayer les personnes au cours des différentes étapes de vie et compte tenu du fait qu'au cours du vieillissement il existe des changements physiques et des limitations d'autonomie, il est nécessaire d'évaluer leur santé psychique et émotionnelle. En effet, vieillir rend les personnes plus vulnérables à des facteurs de stress en raison d'une diminution des interactions sociales, des deuils et des problèmes de santé (Pedell, Vetere,  Kulik, Ozanne,  & Gruner, 2010). Par exemple, la recherche montre qu'un appauvrissement socio-environnemental engendre de la solitude et l'isolement, qui représentent l'un des principaux facteurs à prendre en compte pour éviter le déclin du sujet âgé (comme le syndrome de glissement). Les interactions sociales sont donc un facteur essentiel qui peuvent affecter la santé du sujet âgé ( Kang et al, 2020). Le soutien psychologique s’adresse également à la famille, aux proches, aux aidants, qui vivent plus ou moins directement avec la maladie ou le handicap. Un soutien psychologique auprès de la personne dépendante pourra par exemple permettre d’atténuer les troubles anxieux et du sommeil.

 

Je m’intéresse à différentes disciplines: la psychanalyse, la théorie de l'attachement, TCC,... pour accompagner chaque personne  selon sa singularité et ses troubles. Vous trouverez quelques exemples de troubles rencontrés lors de ma pratique, mes expériences et mes propositions d'accompagnement. 

Mes spécificités

 

Troubles dépressifs 

La dépression est une maladie psychique fréquente qui perturbe fortement la qualité de vie. Lorsqu’elle persistante et qu'elle est d’intensité modérée ou sévère, la dépression peut entraîner une grande souffrance et altérer le fonctionnement du sujet. La personne atteinte de ce trouble peut présenter une humeur irritable, triste, avec un sentiment de vide, une perte de plaisir ou d’intérêt pour les activités, durant au moins deux semaines. Plusieurs autres symptômes peuvent également être présents : difficultés de concentration, sentiment de culpabilité excessive ou dévalorisation de soi, sentiment de désespoir face à l’avenir, sommeil perturbé, changements d’appétit ou de poids, sentiment de grande fatigue ou de manque d’énergie, pensées de mort ou de suicide,... . La recherche montre que ce trouble est causé par une combinaison de facteurs : psychologiques, biologiques et environnementaux. La volonté seule ne permet pas toujours de s'en sortir, c'est pourquoi elle doit être soignée pour ne pas se compliquer ou devenir chronique.

 

 

La phobie spécifique

Les phobies font parties de la famille des troubles anxieux. Il s’agit d’un ensemble de troubles psychiques, qui se manifestent par l’apparition systématique et immédiate d’une peur exagérée et incontrôlable. La phobie spécifique est une peur associée à un objet ou à une situation particulière, par exemple de l'avion, des animaux, des couteaux, des orages, etc. La personne ressent une peur excessive et déraisonnable face à une situation qui ne représente pas un danger réel. 

Cette anxiété s’accompagne souvent d’un ou de plusieurs des symptômes suivants :

  • accélération du rythme cardiaque  (tachycardie)

  • tremblements

  • transpiration

  • Bouffées de chaleur ou frissons

  • douleurs musculaires

  • maux de ventre

  •  inconfort intestinal

  • étourdissements, confusion.

 

 

 

 

La phobie sociale 

La phobie sociale appartient au groupe des troubles anxieux, elle est une peur excessive du contact des autres et une anxiété importante liée au regard des autres, aux rapports sociaux et au jugement. Cette phobie peut se manifester avant même que la personne soit face aux autres (pensées). Elle peut inciter à fuir les interactions sociales et les lieux dans lesquels la personne ne se sent pas à l’aise. Il s’agit d’une phobie invalidante car l’individu redoute la rencontre avec l'autre. Pour se protéger, le sujet va éviter ces situations stressantes. Ce trouble constitue un véritable handicap, dont les méfaits peuvent apparaître dès l'école primaire.  La phobie sociale affecte différents aspects de la vie d'une personne, tels que les activités sociales, les relations, le travail ou le fonctionnement scolaire.

La personne reconnaît que la peur ou l'anxiété est excessive et déraisonnable, elle se caractérise par  :

  • la peur du rejet

  • la peur de l'échec

  • la peur d'être ridicule

  • la peur d'être perçu comme anormal

  • la peur irrationnelle des contacts physiques, etc.

 

 

Trouble du comportement

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC)

Les obsessions sont des idées, des pensées, des images ou des impulsions persistantes et /ou récurrentes (obsessions) qui peuvent être violentes, pénibles, dégoûtantes ou dérangeantes. Ces obsessions sont des phénomènes normaux vécus par chacun d'entre nous, mais qui, chez le sujet obsessionnel, font l'objet d'une interprétation particulière. De nombreuses personnes atteintes de TOC reconnaissent que leurs obsessions  sont le produit de leur esprit; d'autres pensent qu'elles sont plus ou moins  vraies.

Obsessions typiques :

  • peur d'être contaminé par les personnes ou l'environnement

  • pensées ou images sexuelles dérangeantes

  • peur de proférer des obscénités ou des insultes

  • souci extrême de l'ordre, de la symétrie ou de la précision

  • pensées intrusives récurrentes de sons, d'images, de mots ou de chiffres

  • la peur d’être responsable de la mort d’autrui ou de catastrophes.

 

Ainsi, la détresse causée par ces pensées intrusives est si intense que la plupart des personnes atteintes de TOC essaient d'atténuer la détresse des obsessions avec des compulsions. Ce rituel confirme que l'obsession représente un danger réel contre lequel il faut lutter. Les compulsions sont des comportements répétitifs ou des actes mentaux (vérifier, compter, nettoyer, mettre en ordre) qu'une personne se sent poussée à accomplir pour apaiser une obsession. Elles peuvent  s’imposer sur  des périodes prolongées, pouvant le mobiliser durant de nombreuses fois dans la journée dans les formes les plus graves. Il s’agit, au début, pour le sujet, de résister à ces compulsions qui vont, par la suite, le submerger.

 
 

Les troubles du comportement alimentaire (TCA)

Les  TCA sont définis comme une perturbation de la relation à l’alimentation qui expriment une certaine détresse psychologique. Ce dysfonctionnement du comportement alimentaire est, le plus souvent, provoqué par un profond mal-être avec des répercussions négatives sur la santé physique et mentale de l’individu. Les troubles de l’alimentation les plus connus sont l’anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie. Quel que soit le type de TCA, on peut retrouver une restriction calorique et/ou des crises de boulimie (ou crises d’hyperphagie) et/ou des conduites purgatives (souvent vomissements et/ou prise de laxatifs ou plus rarement prise de diurétiques). A long terme, ce trouble peut mettre la vie du sujet en danger. Voire, engager son pronostic vital.

Dans la majorité des cas, l'accompagnement est pluridisciplinaire. Cette équipe est généralement composée d’un médecin traitant, d’un psychiatre, psychologue ou pédopsychiatre et d’un diététicien. En effet, les TCA sont associés à des complications somatiques: cardiovasculaire, gastro-intestinal, musculosquelettique, dermatologique, endocrinien,... . Plus le trouble de l'alimentation est chronique et grave, plus la probabilité de complications somatiques est grave. Aussi, chacun de ces professionnels a un rôle spécifique en fonction du trouble à traiter. L'aspect psychothérapeutique cible les comorbidités psychologiques et visera à prendre conscience du déni et la banalisation du trouble et de la souffrance, rendant difficile l’accès aux soins. La thérapie visera également  à identifier et à comprendre ses comportements vis-à-vis de ses habitudes alimentaires, mais également l'estime de soi, les fausses croyances et sa relation aux autres susceptibles d'entretenir le trouble.

Les troubles du comportement 

Les troubles du comportement désignent des difficultés d’adaptation qui deviennent inquiétantes lorsqu’elles se produisent fréquemment et qu’elles créent des désagréments dans la sphère familiale, à l’école et avec les autres, dépassant les simples difficultés temporaires qu’une personne peut rencontrer à un certain moment de sa vie. Les  troubles en question se caractérisent par des conduites provocantes, antisociales ou agressives. 

Les comportements dits perturbateurs, fréquents chez les enfants et adolescents, peuvent révéler une souffrance plutôt que l’expression d’une pathologie psychiatrique. Il est important de comprendre leur signification, en tenant compte de l’histoire de l’enfant, de son développement psycho-affectif et cognitif, de la qualité et la stabilité des relations avec son entourage familial, et du contexte relationnel. Dans d'autre cas, comme dans le trouble des conduites, un soutien éducatif et pédagogique ainsi qu’une approche psychologique peuvent permettre à l’enfant et a l'adolescent de retrouver petit à petit un équilibre. Chez l'enfant  et l'adolescent, les besoins d’assistance et de soins nécessitent souvent des interventions plurielles issues de différentes disciplines et de professionnels  diversifiés.

 

Tarifs et modalités

Modalités de règlement

Le règlement est perçu à la fin de chaque séance, espèces et chèques sont acceptés.

Merci de me prévenir au moins 48 heures à l'avance en cas d'indisponibilité. Toute séance non annulée dans ces délais sera due.

Durée des séances :

 

  • 30 mn pour les enfants 

  • 45 mn pour un adolescent (présence des parents au premier rendez-vous puis ponctuellement en fonction des situations)

  • 45 mn pour un adulte

  • 45 mn pour un couple

Tarif des séances au cabinet, téléphone et en visio-conférence:  

  • La consultation individuelle pour enfant / adolescent / adulte  50 € 

  • Consultation conjugale, parents et famille 70 €

  • Tarif des bilans :

  •  Bilan psychométrique (test de QI - WISC 5) 300 €

  •  Bilan psychologique (test de QI + tests de personnalité) 400 €.

Les consultations psychologiques ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale.

Toutefois, certaines mutuelles proposent des forfaits permettant de prendre en charge la totalité ou

une partie du coût de la consultation. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle.

 
Immeubles haussmannien
 Consultation sur prise de rendez-vous uniquement

E-mail : blanccruzmargarida@gmail.com
Tél :  06 75 43 76 94

Adresse : 46 rue des Eaux Claires, 38100 Grenoble (rez-de-chaussée à gauche)

CONTACT
Margarida Blanc-Cruz

 

© 2021 par Margarida Blanc-Cruz.  

  • Facebook
  • LinkedIn